“Portrait” par Jean Paul Proix 1962

1,200.00

1 en stock

UGS : "Portrait" par Jean Paul Proix Catégorie :

Description

“Portrait” par Jean Paul Proix 1962

Huile sur toile, signée et datée sur devant , côté gauche.

Période non figurative de l’artiste.

Extrait de son site personnel:

“Je fais partie d’une génération qui eut pour phares Picasso,
Matisse, Kandinsky, Klee et Fernand Léger dont je fus l’élève.

Une génération surtout préoccupée par la forme, l’écriture, le signe
et assez peu par le sujet. Le rôle de témoin de son temps nous semblait réservé à la photographie. Et pour cette raison, je me suis progressivement orienté, à partir de 1956 vers la ” non figuration ” avec des préoccupations
plus ou moins proches du groupe ” Cobra ”, et cela jusqu’en 1969.

Cependant l’absence de référence à la réalité aboutissant parfois
à l’esthétisme, j’eus le sentiment de refaire souvent le même tableau
et envie d’autre chose. Par réaction, je choisis l’hyperréalisme pour une assez longue durée (période émaillée cependant par quelques crises d’abstraction)
et depuis 2004, j’ai éprouvé le besoin de m’orienter vers une autre forme d’expression, où l’inconscient, le geste et la couleur se libérant de la représentation objective, ma démarche devient plus ludique et les surprises quasi quotidiennes.”

Jean Paul Proix est né à Chamalières

Lien vers son site

 

Jean-Paul Proix (1926-2022)

29 Décembre 2022

Jean-Paul Proix s’est éteint dans sa 97e année le 27 décembre 2022. La peinture était toute sa vie, mais c’est bien plus qu’un peintre qui nous quitte. C’est un ami, un sage épicurien avec lequel nous avons partagé tant de bons moments de complicité pendant plus de dix ans.

Quand Jean-Paul Proix devient l’élève de Fernand Léger, en 1950, il a déjà assimilé les enseignements de deux Ecoles des Beaux-Arts (dont celle de Paris) et commencé à se professionnaliser. Et c’est jusqu’à sa dernière année qu’il a continué à peindre comme il respirait : “tranquillement, sereinement, voluptueusement”; selon le mot du philosophe André Comte-Sponville, son ami et admirateur de longue date.

L’abstraction aura sans doute été la grande affaire de sa vie de peintre. Bien sûr, on connaît aussi de Jean-Paul Proix les paysages, les natures mortes et les autres sujets figuratifs – pour ne pas dire hyperréalistes – qui ont séduit les collectionneurs depuis les années 1980. Mais avant cela, il avait fait partie de l’avant-garde des années 1960, période pendant laquelle il avait développé un style abstrait puissamment expressionniste et gestuel.

©artfontainebleau.net

Informations complémentaires

Poids3.5 kg
Dimensions50 × 2 × 66 cm
Galerie d'art en ligne

"Portrait" par Jean Paul Proix 1962

1,200.00

1 en stock